QHUIT in Japan by Jérôme Poulalier

Jérôme, photographe fraichement trentenaire basé à Lyon, aime à mettre en images l’humain et son environnement, les tranches de vies, sublimées sous l’objectif affuté de son regard attentif. Posé en témoin discret, il capture la magie de l’instant. Boulimique de découvertes, d’échanges, de nouvelles expériences artistiques, Jérôme nous propulse au fil des projets, dans l’immersion passionnante de nouveaux univers. «J’aime à scruter les détails, capter autrement les émotions, offrir de nouvelles perspectives. Sortir de ma zone de confort est une évidence, et me permet de m’immerger dans des univers très loin de ma réalité pour amener le grand public vers une nouvelle lecture du sujet… ».

Comment as tu connu QHUIT ?

Ca commence à remonter, je me souviens de quelques potes un peu plus vieux qui parlaient de cette marque un peu tarée autour de la picole à paname, après j'ai commencé à voir quelques tshirt passer puis au fil des années on pouvait plus vous louper, dans les shops et les magazines.

Pourquoi un shooting pour QHUIT ?

Meme si aujourd'hui je tends de plus en plus vers du photo-reportage, garder un pied dans le streetwear c'est un petit plaisir que j'ai envie de conserver après mon expérience chez Shutter Clothing. Créer ma propre marque autour de la photographie a été une aventure incroyable qui a pris fin après 4 ans pour laisser place à mes projets photo justement. Mais aujourd'hui je suis bien content de pouvoir continuer à bosser pour des marques, surtout quand c'est des marques que j'ai suivi pendant des années et qui ont marqué ma culture streetwear!

L'idée du shooting et les endroits choisis ?

De l'inaccessible Visvim au très cheap Uniqlo, en passant par Bape, Neighborhood et bien d'autres, le Japon est un peu un incontournable dans le milieu de la sape, et beaucoup de choses se passent dans le quartier de Shibuya à Tokyo, où le shooting à été réalisé. Pas seulement au niveau de la sape mais aussi niveau musique, soirées et folies en tous genres, je me disais que ca correspondait bien à l'image de Qhuit et ca reflète bien le coté fou et intense de la ville!

Ton modèle préféré ?

La jacket coach rouge est une tuerie, la coupe est parfaite et la petite doublure fini super bien le produit! Après la majorité de la collec est vraiment bien faite, les produits sont toujours d'aussi bonne qualité et ya une bonne cohérence entre les pièces, les ensembles marchent bien!

www.jeromepoulalier.com 

Modèle : Hayato Matsuyama

Photographer and co-founder of Shutter Clothing, Jerome Poulalier loves the ephemeral image, the slices of life sublimated under his watchful eye. Posing as a discrete witness and accomplice, he captures an echo of pure emotions and the instant magic of the moment, of sharing, of life. « I like to scrutinize the details, otherwise capture the emotions, offer new perspectives. That I’m leaving my comfort zone is obvious. This allows me to immerse myself in a reality very far from my universe and, quite simply, to bring a new reading of life to the public ».

With insatiable discoveries, exchanges, artistic and especially human experiences, Jerome propels us through every new report in the passionate immersion of new ways of life, new perspectives.

How did you know QHUIT?

It begins to go up, I remember a few older pals who talked about this brand a little tared around the picole panama after I started to see some tshirt pass and then over the years we could no longer miss you , In shops and magazines.

Why a shoot for QHUIT?

Even if today I tend more and more towards photo-reportage, to keep one foot in the streetwear is a small pleasure that I want to preserve after my experience at Shutter Clothing. Creating my own brand around photography was an incredible adventure that ended after 4 years to make room for my photo projects precisely. But today I am happy to continue working for brands, especially when brands I have followed for years and have marked my streetwear culture!

The idea of ​​shooting and the places chosen?

From the inaccessible Visvim to the very cheap Uniqlo, Bape, Neighborhood and many others, Japan is a bit of a must in the middle of the undercut, and a lot of things happen in the Shibuya area of ​​Tokyo, Where the shooting was realized. Not only at the level of the sape but also level music, evenings and follies of all kinds, I thought that it corresponded well to the image of Qhuit and it reflects well the crazy and intense side of the city!

Your preferred model?

The red coach jacket is a killer, the cut is perfect and the little lining finished well the product! After the majority of the collec is really well made, the products are always of as good quality and there is a good consistency between parts, sets work well!

Posté le 08/06/2017 Journal 0 1157

Laissez un commentaireLaisser une réponse

Tu dois être connecté pour poster un commentaire.